Eté 2017 : le projet se prépare !
La Grande Droguerie Poétique existe puisque nous l'avons imaginée. Depuis une dizaine d'année, l'aventure a pris une extension qui nous surprend nous-mêmes.
Né de la joie de créer en toute liberté et d'une exaspération des lois de la rentabilité, notre magasin de produits imaginaires (voir le catalogue complet sur www.grandedroguerie.net) contient désormais plus de trois cents produits uniques et indispensables à l'humanité. Et nous continuons d'enrichir la collection, inspirés souvent par les rencontres et les thèmes
qui nous sont proposés.
Bien entendu, nous nous refusons toujours à les vendre, fiers d'avoir créé ce paradoxe qui est celui d'un magasin qui ne vend rien tout en proposant l'essentiel. Mais nous en parlons avec grande joie en provoquant le débat philosophique, poétique et politique, émouvant et décalé, lors de multiples événements : rencontres dans la rue grâce à notre Laboratoire Mobile devant les lieux de culture qui nous invitent, interpellation du monde politique, installation de nos flacons ainsi que ceux créés par les participants aux ateliers dans le Musée Magritte à Bruxelles , présence de la Grande Droguerie au festival Esperanzah, vitrines permanentes à la Maison de la Poésie de Namur, voyages divers et variés dans les médiathèques de la francophonie, produits créés pour quelques associations d'humanistes, de psychanalystes, de militants luttant pour la sauvegarde de notre pensée et de la planète, couvertures de revues etc.
La Grande Droguerie multiplie ses expériences en devenant un art de vivre pour son Président Directeur Généreux, entrainant un travail poétique qui transforme et sublime le quotidien.
Il nous paraît donc logique d'entreprendre la création du Petit Musée Vivant de la Grande Droguerie Poétique que nous allons organiser dans notre maison sise à Malèves Sainte Marie, village du Brabant Wallon, à quelques kilomètres de Bruxelles, en Belgique.
Ce petit musée nous permettra de présenter de façon permanente la collection des produits, dans des vitrines qui occuperont une pièce du rez de chaussée et l'atelier qui le jouxte.
Parallèlement au Musée, nous envisageons la possibilité d'expositions temporaires de livres d'artistes, d'objets rares, d'installations numériques, petits concerts, performances et autres formes de créations à imaginer en toute liberté, qui se concentreront sur le rapport texte et image et la recherche de sens par tous les moyens.
La Maison de la Grande Droguerie Poétique va devenir ainsi un centre vivant de fête et de réhabilitation du langage (écrit et visuel) et de pataphysique appliquée. Elle organisera des rencontres, ateliers et lectures publiques tout au long de l'année.
Nous avons aussi le projet de créer un Jardin Poétique (entourant la Maison) où fleuriront métaphores et aphorismes, dans des installations éphémères ou plus définitives.

Tout ce projet est une utopie très concrète et aura besoin de nouvelles alliances, de complicités créatives, de moyens de communication, de structures administratives, de budgets nécessaires…
Nous avons créé, il y a plusieurs années une asbl, Les Arts Narratifs en compagnie de résistants du livre d'artistes afin de pouvoir créer des objets ?sans but lucratif?. Cette structure sera le centre de gestion du Musée.

Nous espérons désormais l'enthousiasme de ceux avec qui nous avons déjà travaillé et qui connaissent la particularité de notre démarche, la rencontre de nouveaux possibles, un soutient institutionnel surtout en terme de communication mais nous ne dédaignerons aucune aide logistique ou ?phynancière? favorisant la diffusion de notre humanisme indispensable.
La Révolution Douce est lancée.

1er mars 2017 : la Maison de la Poésie à Namur, 28 rue Fumal, possède désormais une petite vitrine qui présente quelques uns de nos produits nécessaires. Premier pas inspirant vers une collection permanente ?

10 février 2016 : Appel au Projet !
Nos produits se multipliant, nous envisageons la création d'un musée, le MUIGDP (Musée Imaginaire de la Grande Droguerie Poétique) pour lequel nous sommes prêts à accueillir toute proposition sérieuse et déraisonnable. Le propre de l'humain étant de rendre réel ce qu'il imagine, il ne fait pas de doute que ce lieu se créera. Toute complicité est bienvenue. N'hésitez pas à prendre contact avec le Président Directeur Généreux !

12_imagier-juillet-2017003---copie.jpg
       
12_imagier-juillet-2017004---copie.jpg
       
12_musee-droguerie001---copie.jpg
       
12_img5123.jpg
 Vitrine Maison de la Poésie   18 rue Fumal à Namur